Actualités

Brûler ses déchets verts est strictement interdit

 
 
Brûler ses déchets verts est strictement interdit

Or, le Règlement sanitaire départemental (article 84) interdit le brûlage des ordures ménagères – dont les déchets verts font partie - tant à l'air libre (feu de jardin) qu'en incinérateur. Et la circulaire interministérielle du 18 novembre 2011 rappelle ce principe : que l'on se trouve en ville, en secteur périurbain ou rural, le brûlage des déchets verts DOMESTIQUES est STRICTEMENT interdit, et ce toute l'année.

Une seule exception existe : les déchets issus de l’activité professionnelle des agriculteurs et des forestiers relèvent d’une réglementation particulière. Pour tout renseignement, il convient de contacter : la Direction départementale des territoires de la Corrèze (DDT)
Service économie agricole et forestière – Tél. : 05 55 21 83 40

Pourquoi cette interdiction ?

Au-delà des possibles troubles de voisinage (nuisances d’odeurs ou de fumées) comme des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts est fortement émetteur de polluants dont les particules mais aussi des composés cancérigènes comme les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) et le benzène. De plus, le brûlage des déchets verts correspond à une combustion peu performante qui émet des imbrûlés, en particulier si les végétaux sont humides.

Pour tout connaître sur les méfaits du brûlage des déchets verts et des solutions qui existent, téléchargez le communiqué de presse ici

Pour en savoir plus sur la réglementation, suivez ce lien