Actualités

Feux de forêt : le préfet appelle à la vigilance

 
 
Feux de forêt : le préfet appelle à la vigilance

En Corrèze, dans ce contexte de risque exceptionnel d’incendie lié à la sécheresse, les sapeurs pompiers ont fait face à 7 incendies dont 5 sur la seule journée de jeudi.
Aussi, pour prévenir les départs de feux, le préfet appelle à la vigilance de chacun et rappelle qu’il a instauré une période rouge depuis le 9 juillet, interdisant l’usage du feu en dehors des enclos d’habitation .
Sont ainsi prohibés :

  • Les travaux générateurs de risques de feu, à l’exception des moissons
  • Les feux de camp
  • Les barbecues et appareils de cuisson mobile avec flammes (hors enclos d’habitation régulièrement entretenus)

Le brûlage de résidus végétaux (hors enclos d’habitation) qui était autorisé pour les professionnels en temps normal est désormais interdit ainsi que les feux d’artifice.
Quelques précautions complémentaires :

  • Ne pas fumer en forêt.
  • Ne pas jeter de mégots de cigarette, en particulier par la fenêtre d’une voiture. Pour plus de sécurité, il est conseillé de les éteindre avec de l’eau avant de les jeter, y compris dans une poubelle.
  • Ne pas laisser de bouteilles vides ou de détritus.
  • Circuler et stationner sur des surfaces bitumées ou empierrées.
  • Eviter de stocker du bois à proximité des habitations.

En outre, il est rappelé aux professionnels de :

  • Ne pas entreprendre certains travaux générateurs de risque de feu comme les travaux d’abattage des arbres, de débroussaillage et tous les travaux susceptibles de générer des étincelles (par exemple la découpe de métal).
  • Munir les véhicules et engins de travail :
    • De dispositif anti-projection de particules incandescentes.
    • D’un extincteur adapté aux travaux réalisés (poudre, CO2, eau)
    • D’un dispositif d’isolation évitant le contact des parties échauffées avec la végétation ou les débris de débroussaillement.

En cas d’incendie ou de situation qui vous semble anormale, composez-le 18 ou le 112 en précisant l’adresse exacte (et si possible le type de végétation et la surface concernée), et ne vous approchez pas de la zone de feu.