Actualités

Influenzia aviaire : extension des zones réglementées à 12 nouvelles communes de la Corrèze

 
Influenzia aviaire : extension des zones réglementées à 12 nouvelles communes de la Corrèze

Dans le cadre de l’épidémie d’influenzia aviaire constatée depuis novembre 2015 dans grand sud-ouest, un cas vient d’être identifié dans le Lot sur la commune de Miers.

A ce jour, aucun foyer du virus n’a été détecté en Corrèze

Toutefois, et compte tenu de la proximité de ce foyer avec le département de la Corrèze, 12 communes du département sont impactées par les différentes zones réglementées (cf. Journal officiel : arrêté ministériel du 5 janvier 2016). Elles s’ajoutent aux 15 communes incluses en décembre suite au foyer situé sur la commune de Le-Lardin-Saint-Lazare en Dordogne. Soit, au total (cf. carte ci-dessous):

  •  Aucune commune ne figure dans la zone de protection (3km autour du foyer) ;
  •  4 communes sont en zone de surveillance (10km autour du foyer) : Brignac-la-Plaine, Perpezac-le-Blanc, Cublac, Louignac :
  •  23 communes sont en zone de restriction :
    • 12 en lien avec le foyer situé dans le Lot : Altillac, Astaillac, Beaulieu-sur-Dordogne, Bilhac, Branceilles, La-Chapelle-aux-Saints, Chauffour-sur-Vell, Curemonte, Liourdes, Queyssac-les-Vignes, Sioniac et Vegennes.
    •  11 en lien avec le foyer situé en Dordogne : Saint-Robert, Ayen, Saint-Cyprien, Saint-Aulaire, Yssandon, Mansac, Sainte-Pantaléon-de-Larche, Larche, Sainte-Cernin-de-Larche, Estivals, Chartier-Ferrière.

En zone de restriction, les démarches sont en cours afin de limiter les facteurs de risque pour protéger les élevages d’une contamination ; il s’agit notamment de restreindre les mouvements de volailles vivantes (vecteur principal de la maladie) et de mettre en œuvre des nettoyages et désinfections stricts des locaux et matériels d’élevage auprès des éleveurs de volailles.

En zone de surveillance, des mesures supplémentaires sont prises, notamment auprès des éleveurs (visite vétérinaire systématique) ainsi que l’interdiction de rassemblements d’animaux, des épandages de fumiers et de lisiers.

L’influenzia aviaire est une maladie animale infectieuse, virale et très contagieuse, mais qui affecte uniquement les oiseaux.

IMPORTANT - La situation à ce jour en France concerne la gestion d’une maladie strictement animale : la consommation de produits transformées de la volaille par l’être humaine ne présente pas de risque.

(CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L'AFFICHER EN TAILLE REELLE)

Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt, et Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, ont saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), laquelle a rendu un avis indiquant que les virus identifiés dans les élevages ont des caractéristiques génomiques spécifiques aux oiseaux et que ces souches n’ont pas de caractère commun avec celles de l’homme.

Pour obtenir plus d’informations sur l’évolution de la situation sanitaire, consultez le site internet du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt à l’adresse suivante : http://agriculture.gouf.fr/influenzia-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Accédez au communiqué de presse en cliquant ICI.