Accueil des réfugiés

 

Face un à nombre sans précédent de migrants fuyants les zones de guerre du Moyen-Orient, la France se doit de participer à l'effort d'accueil des personnes venant chercher refuge dans les pays européens.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme européen de relocalisation de migrants, la France devra être en capacité d’accueillir un nombre importants de demandeurs d'asile et de réfugiés. Cette perspective implique la contribution de l'ensemble du territoire pour mobiliser ou créer les capacités d'hébergements nécessaires à l'accueil de ces personnes durant la phase d'instruction de leur demande d'asile et pour favoriser l'accès à un logement pérenne dans un second temps.

Dans cette perspective, les maires de France ont été réunis pour être informés dans modalités possibles de leur participation à l'effort national. L'Etat continuera d'assumer l'hébergement et al prise en charge des demandeurs d'asile, en partenariat avec les associations et les opérateurs spécialisés. Cependant, les initiatives locales émanant des collectivités territoriales, des organismes publics et privés, et de la société civile pourront contribuer à répondre aux besoins nouveaux créés par cette situation inédite.

Il reviendra aux préfets de structurer les initiatives locales dans leur département, de veiller à la mise en réseau de l'ensemble des acteurs et d'assurer la fluidité des dispositifs existants. Au plan national, le préfet Arhoul a été chargé d'assurer la coordination entre les initiatives locales et l'action des services de l'Etat.

Accédez ci-dessous :

Pour davantage d'informations, consultez le site du Ministère de l'Intérieur en cliquant ICI.