La lutte contre les violences faites aux femmes

 
La lutte contre les violences faites aux femmes

Mme Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre des droits des femmes, a présenté le 22 novembre 2013 le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes qui prévoit notamment un doublement des moyens, l'ouverture de 1650 solutions d'hébergement d'urgence et la limitation des mains courantes au profit des plaintes.

Ce plan s'articule autour de 3 axes :

  • Aucune violence déclarée ne doit rester sans réponse
  • Protéger efficacement les victimes
  • Mobiliser l'ensemble de la société

En effet, les violences envers les femmes sont multiples : sans compter les agressions subies dans leur cadre familial actuel, 6 % des femmes ayant entre 18 et 59 ans ont été l’objet d’injures sexistes en 2005 ou 2006, 2,5 % ont été agressées physiquement et 1,5 % a déclaré avoir subi un viol ou une tentative de viol. Dans ce dernier cas, un sur cinq est perpétré par l’ex-conjoint et la moitié des victimes connaissaient leur agresseur. Les violences sexuelles sont moins fréquentes au sein du ménage, mais c’est l’inverse pour les violences physiques. Les femmes sans diplôme sont trois fois plus nombreuses à subir des violences domestiques que les plus diplômées. Les caresses, baisers et autres gestes déplacés sont les agressions sexuelles les plus fréquentes et ont pour cadre le lieu de travail dans un quart des cas (source INSEE).

Parce que* :
  • La violence contre les femmes est une violation des droits de l’homme, ils sont interdits en France et punis par la loi
  • La violence contre les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
  • La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
  • La violence contre les femmes et les filles n’est pas inéluctable et sa prévention est non seulement possible mais essentielle.
  • La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu’à 70 % des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.

* Source Nations Unies

Si vous êtes victime ou témoin de violences, ne restez pas seul(e) :

 
 Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur les sites internet suivants :