Les associations d'éducation populaire : un engagement de la République en actes

Mobilisation des associations d'éducation populaire de Corrèze

 
 
Mobilisation des associations d'éducation populaire de Corrèze

Parce que des citoyens engagés sont l’avenir de la République et du vivre-ensemble, il est aujourd’hui fondamental de renouveler l’éducation populaire des jeunes.

Cette nécessité se traduit par un plus grand déploiement et un soutien aux actions d’éducation populaire sur l’ensemble du territoire de la République – et encore plus dans les territoires plus fragiles – en s’assurant de la présence d’adultes auprès des jeunes, à travers le renforcement des adultes-relais, des animateurs, éducateurs et médiateurs, ainsi que par une revalorisation des parcours professionnels et des formations.

L’ensemble des acteurs cherche à développer des réponses innovantes à destination des adolescents notamment par les médias et réseaux sociaux, le sport, les pratiques culturelles… tout en favorisant la mixité sociale, avec par exemple des colos « nouvelle génération ».

Pour appuyer cette démarche, le Comité interministériel affiche sa volonté de faire bénéficier les associations du « choc de simplification » pour apporter une plus grande visibilité sur leurs financements dans la durée et un allègement des procédures, pour consacrer plus de temps à l’action et moins aux démarches administratives.

C’est dans ce cadre que Bruno DELSOL, préfet de la Corrèze, et l’ensemble de ses services ont mobilisé les associations d’éducation populaire du département, le mercredi 20 mai 2015.