Service civique : une journée de mobilisation en Haute-Corrèze

 
 
Service civique : une journée de mobilisation en Haute-Corrèze

Mercredi 28 septembre, une journée de mobilisation en faveur du Service Civique s'est tenue en Haute-Corrèze.

Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique offre à tout jeune sans conditions de diplôme, de 16 à 25 ans, et jusqu'à 30 ans pour le jeunes porteurs d'un handicap, la possibilité de s'engager dans une mission d'intérêt général pendant 6 à 12 mois.

En 2015, à l'occasion des 5 ans du dispositif, le Service Civique est devenu universel afin de permettre à tout jeune qui en fait la demande de trouver une mission.

L'objectif de l'engagement est de mobiliser la jeunesse face à l'ampleur de nos défis sociaux, éducatifs et environnementaux, mais également de créer un cadre dans lequel ces jeunes pourront faire l'expérience de la mixité sociale, développer les valeurs de la République et favoriser la cohésion sociale et le vivre ensemble.

Accueillir un service civique au Parc naturel : un engagement réciproque.

Créé en mai 2004, le Parc naturel régional de Millevaches en Limousin est le 44e du nom. A la différence des Parcs nationaux dont la seule vocation est la protection du milieu naturel, un Parc naturel régional a pour mission d'aider les hommes et les femmes qui l'habitent à mieux vivre en harmonie avec leur environnement. Il s'agit d'aménager, d'équiper, de développer, mais il s'agit surtout de le faire dans le plus grand respect et la valorisation des patrimoines naturels et culturels.

Les missions d'animation et d'éducation sont essentielles pour le PNR Millevaches. Aussi il a été décidé de confier à un service civique des missions complémentaires en lien avec ces enjeux : animation du site de la Maison du Parc, mise en place d'animations "ornithologie", accompagnement des chargés de mission sur des animations dans le cadre de programmations plus larges comme "Les Mercredis des Monédières" ou les "Vendredis des Agriers-Châteauvert".

Prenez connaissance de l'intégralité du dossier de presse en cliquant sur ce lien

En savoir plus :