La restauration de la continuité écologique des cours d'eau corréziens

 
 
La restauration de la continuité écologique des cours d'eau corréziens

Bruno DELSOL, préfet de la Corrèze, en présence des services de l'Etat et des élus locaux, a présenté l'avancement de la restauration de la continuité écologique sur les cours d'eau corréziens, mercredi 22 juillet, sur les rives de la Dordogne.

La continuité écologique, qui se définit par la possibilité de circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments, est aujourd'hui souvent entravée par les obstacles comme les seuils, barrages, digues et protections des berges.

Rétablir la continuité écologique, "renaturer les cours d'eau", c'est permettre à l'ensemble de l'écosystème de retrouver une capacité d’adaptation face aux phénomènes de disparition de certains milieux, mais aussi aux poissons et aux autres organismes aquatiques de circuler librement dans les cours d'eau.

Le classement de certains cours d'eau va permettre cette restauration de la continuité écologique piscicole et sédimentaire sur les rivières du département, notamment par la mise aux normes des différents ouvrages concernés.

Dans le cas de la Dordogne, une passe à poissons a été aménagée au niveau de la passerelle piétonne des Aubarèdes entre Beaulieu-sur-Dordogne et Altillac. Cet aménagement permet aux différentes espèces aquatiques (comme les saumons sauvages ou les anguilles) de franchir le seuil présent pour réguler le niveau et le débit d'eau sur la Dordogne.

Dans le département de la Corrèze, l'ensemble des ouvrages concernés par les nouvelles mesures législatives et réglementaires devront être mis aux normes d'ici à 2018. Pour se faire, les collectivités locales et les particuliers concernés peuvent recevoir un soutien technique et financier des services de l'Etat.

Pour plus d'informations, retrouvez l'intégralité du dossier de presse en cliquant ici.

> Plaquette sur la restauration écologique des cours d'eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,33 Mb