Opération tranquillité absences (OTV) : partez l'esprit tranquille

 
 
Opération tranquillité absences (OTV) : partez l'esprit tranquille

Vous allez bientôt vous absenter et vous craignez pour la sécurité de votre maison, de votre appartement ? Vous pouvez demander à la police ou à la gendarmerie de surveiller votre domicile !

Depuis 1974, le dispositif Opération tranquillité vacances (OTV) aide les vacanciers à être plus sereins. Limité aux mois de juillet et août à l’origine, OTV a été étendu à l’ensemble des vacances scolaires en 2009.

Aujourd'hui, l'opération est élargie à toute période d'absence prolongée de particuliers indépendamment des vacances scolaires.

L’opération tranquillité vacances, qu’est-ce que c’est ? 

Il s’agit d’un service de sécurisation mis en œuvre par la police et la gendarmerie au bénéfice de ceux qui s’absentent pour une certaine durée.

Les vacanciers s’assurent ainsi de la surveillance de leur domicile, à travers des patrouilles organisées par les forces de l’ordre dans le cadre de leurs missions.

Les bénéficiaires de ce service sont assurés d’être prévenus en cas d’anomalie – soit en personne, soit par une personne de confiance résidant à proximité du lieu d’habitation : tentatives d’effractions, effractions, cambriolages. Informés, les victimes et leurs proches restés sur place, sont en mesure d’agir au plus vite pour limiter le préjudice subi : remplacement des serrures, inventaire des objets volés, contacts avec la société d’assurance...

Avant votre départ, remplissez le formulaire ci-dessous et rendez-vous auprès de votre commissariat de police ou de votre brigade de gendarmerie afin de vous inscrire à l'opération tranquillité vacances.

Téléchargez le formulaire de demande individuelle ici

Quelques conseils de prudence 
  • Avertir les voisins pour assurer une veille sur votre domicile pendant votre absence
  • Bien fermer tous les accès y compris les vélux
  • Ne pas laisser vos clés sous le paillasson ou dans la boite à lettres
  • Créer l’illusion d’une présence ; si possible, il est conseillé de faire ouvrir régulièrement les volets, de sorte que l’absence des propriétaires soit plus difficilement détectable. La voiture d’un voisin peut aussi utilement être stationnée devant la demeure
  • Pas de message sur la porte d’entrée ou sur le répondeur téléphonique pour signaler l’absence
  • Transférer les appels téléphoniques sur le lieu de vacances
  • Ne pas laisser d’objets accessibles pouvant faciliter un cambriolage (échelle)
  • Ne pas garder de sommes d’argent importantes, répertorier vos objets de valeur et noter le numéro de série
  • Les sommes d’argent et bijoux doivent être placés en lieu sûr et dans la mesure possible hors du site (coffre en banque, famille ou amis)
  • Ne pas laisser de carnets de chèques ou de cartes de crédit à votre domicile en votre absence
  • Faire suivre le courrier
  • Ne pas indiquer le nom et l’adresse sur votre trousseau de clés (en cas de perte ou vol)
  • Changer les barillets de porte en cas de perte de clefs, ou si vous venez de vous installer dans un nouvel appartement.

A savoir

En aucun cas, les gendarmes ou les policiers n’effectuent de démarchage à domicile ou par téléphone pour connaître vos dates de vacances. Soyez vigilants ; ne répondez pas à ce genre d’appels et prévenez le commissariat de police ou la gendarmerie de votre domicile.

Si vous ne partez pas, aidez-nous à protéger vos voisins

Si vous êtes témoin d’un cambriolage ou si vous remarquez un fait anormal chez des voisins absents, ne manifestez pas votre présence, mais alertez sans tarder la police en composant sur votre téléphone le « 17’ » POLICE/GENDARMERIE SECOURS (appel gratuit).

Si vous ne partez pas, aidez-nous à protéger vos voisins

Si vous êtes témoin d’un cambriolage ou si vous remarquez un fait anormal chez des voisins absents, ne manifestez pas votre présence, mais alertez sans tarder la police en composant sur votre téléphone le « 17’ » POLICE/GENDARMERIE SECOURS (appel gratuit).

Vous avez été victime d’un cambriolage : que faire ?
  • Alerter le commissariat ou la gendarmerie et laisser les lieux en l’état jusqu’à l’arrivée des enquêteurs
  • Porter plainte, le récépissé sera exigé par votre assureur
  • Déclarer le cambriolage à votre assurance par lettre recommandée dans les deux jours suivants la constatation du sinistre. Fournir un état estimatif des dégâts ou objets volés

Pour en savoir plus :